Le Voyage à Nantes | Nantes.Tourisme | Estuaire | Les Tables de Nantes | Les Machines de l’île | Château des ducs de Bretagne | Mémorial de l’abolition de l’esclavage
Abbaye Royale de Fontevraud

“The Forty Part Motet”
Janet Cardiff


Considérée comme l’une des plus grandes cités monastiques d’Europe, l’Abbaye de Fontevraud frappe par la diversité de son architecture. Devenue en 1975 Centre Culturel de Rencontre, c’est un haut lieu d’histoire et de création.

Janet Cardiff, artiste canadienne née en 1957, vit et travaille entre Berlin et Grindrod en Colombie Britannique. Elle est reconnue pour ses “randonnées” audio et vidéo pendant lesquelles les visiteurs, équipés de baladeur ou de caméscope, suivent ses indications et deviennent acteurs de ses histoires.

The Forty Part Motet (2001) revisite la musique chorale de la Renaissance. Janet Cardiff se sert d’une pièce du compositeur Thomas Tallis (1514-1585) pour enregistrer séparément 40 voix du Salisbury Festival Choir, puis les faire jouer en utilisant 40 haut-parleurs positionnés en des endroits stratégiques : l’artiste place le visiteur au cœur de l’un des morceaux de polyphonie chorale les plus complexes jamais composés. Elle crée un lieu où il peut “entrer” dans la musique en écoutant l’ensemble ou en s’approchant de chacune des voix.

www.cardiffmiller.com


The Forty Part Motet (2001) : version retravaillée de “Spem in Amlium Nunquam Habui” de Thomas Tallis (1573)
Chanté par : Salisbury Cathedral Choir – Enregistrement et Post production : SoundMoves / Édité par George Bures Miller / Produit par Field Art Projects avec l’Arts Council of England, the Salisbury Festival, BALTIC Gateshead, the New Art Gallery Walsall et le Festival NOW de Nottingham.

afficher / masquer
les informations
partager
sur facebook
retour
fermer
FR
EN
ES
DE