Le Voyage à Nantes | Nantes.Tourisme | Estuaire | Les Tables de Nantes | Les Machines de l’île | Château des ducs de Bretagne | Mémorial de l’abolition de l’esclavage

Cordemais

Cordemais dériverait de « Cor Maris » : cœur de mer, parce que, dit-on, la mer autrefois s’avançait jusqu’au village… En bordure de Loire, la commune de Cordemais est située dans la vallée fertile du fleuve et possède le point le plus élevé du Sillon de Bretagne. Les Marais de la Roche et Marais du Lot, autrefois dévolus à l’élevage bovin, ont été aménagés par les agriculteurs il y a un peu plus de 150 ans en y creusant des étiers et des douves : ce damier de pâturages et de canaux constitue le havre d’une faune et d’une flore particulièrement riches, variées et fascinantes à découvrir. Les sentiers sablés, les passerelles et les caillebotis permettent d’accéder confortablement à des milieux habituellement impénétrables, tels que les roselières.

Cordemais c’est aussi un port qui revêt de multiples couleurs. Bien à l’abri dans un bras secondaire de la Loire, il côtoie la centrale thermique d’EDF, l’un des “châteaux de fer” de l’estuaire : tout l’intérêt de Cordemais tient aujourd’hui dans ce mariage paradoxal d’une industrie lourde et d’un respect du patrimoine tant architectural que naturel.

www.cordemais.fr

retour
fermer
FR
EN
ES
DE